Intoxication au monoxyde de carbone



Campagne 2019/2020 de prévention et d'information sur les risques d'intoxication au monoxyde de carbone.

Information de l’Agence Régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes

Avec une centaine de décès en France chaque année et environ 4000 intoxications, le monoxyde de carbone de carbone (CO) est la première cause de mortalité accidentelle par toxique en France.
Pendant la saison de chauffe 2018-2019, en Auvergne-Rhône-Alpes, 97 épisodes d'intoxications au CO ont été signalés, 386 personnes ont été exposées et 182 transportées aux urgences hospitalières. Six décès ont été recensés. Au cours du récent épisode neigeux du 15 novembre des milliers de foyers ont eu une coupure d'électricité et le recours aux groupes électrogène et chauffage d'appoint a été important. Sur un intervalle de 4 jours dans la Drôme 21 personnes ont été exposées à des intoxications dont 8 conduites au centre hyperbare du CHU de Lyon avec comme origine essentielle l'utilisation inappropriée du groupe électrogène.
Ces intoxications surviennent principalement durant la période de chauffage et sont le plus souvent liées :
• à un mauvais fonctionnement d'un appareil de combustion (chaudière, cuisinière ... );
• à un mauvais entretien des conduits d'évacuation des fumées;
• à un manque de ventilation ou à l'obstruction des grilles d'aération;
• à l'usage prolongé d'appareils de chauffage d'appoint;
• à l'utilisation, à l'intérieur de locaux, de groupes électrogènes, de braséro, de barbecue, ou d'outils à moteur thermique (cireuse, ponçeuse, tronçonneuse ... ).


dossier complet sur la prévention et d’information sur les risques d’intoxication au monoxyde de carbone

Brochure à télécharger :
https://www.santepubliquefrance.fr


Publié le