Risque sanitaire ’DATURA’

Le Datura, une plante toxique à surveiller

Cette plante sauvage très présente sur tout le territoire constitue actuellement un risque sanitaire. Sa consommation, accidentelle ou volontaire, a déjà entrainé plusieurs cas d’intoxication en France

L’Agence Nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail alerte la population de plusieurs cas d’intoxications constatés en France après une consommation "accidentelle" (enfants) et "récréative" (adolescentes et jeunes adultes).

Il se trouve que cette plante sauvage est actuellement en période de floraison (juillet à septembre). Elle pousse assez vite et un peu partout : terrains vagues, parterres, jardins publics etc. La consommation de son fruit, une capsule épineuse remplie de graines, peut être recherchée chez certains jeunes pour les hallucinations qu’elle entraîne. Mais le risque d’intoxication est bien réel et il convient de rappeler le principe de précaution.

Les signes d’intoxications sont les suivants : dilatation des pupilles, troubles de la viison, tachycardie, troubles de la conscience, agitation, confusion, hallucinations. Ils peuvent persister de 8 à 12 heures pour une intoxication modérée, deux à trois jours en cas d’intoxication sévère.

SPIP Mairie d'Albon - Place de la mairie 26140 Albon - Tél. 04 75 03 12 71 - Fax 04 75 03 09 46 Plan du site