Décharge sauvage.

Le déchet le plus facile à éliminer est celui que l’on n’a pas produit
Jusqu’à un passé récent , il existait des « déchages brutes » (soit officiel : décharges municipales , décharges communales, soit privées) consistant à entasser sur un terrain délimité toutes ordures ménagères et assimilées aussi longtemps que ledit terrain pouvait en accueillir.
Cette pratique n’est plus légalement possible car le traitement des rebuts doit être assuré conformément aux dispositions précédées, c’est –à-dire dans des conditions propres à éviter lesdits effets (les nuisances) : la gestion des déchets comporte les opérations de récupération des éléments et matériaux réutilisables ou de l’énergie , ce que réalise évidemment pas une décharge sauvage.
Le maire doit intervenir pour supprimer ou faire supprimer une décharge sauvage située dans sa commune dés qu’il en a connaissance, tant au titre de sa police générale de salubrité publique ,que de sa police spéciale des déchets.
C’est donc lui qu’il convient de saisir, que l’on soit citoyen ou association, victime directe(voisin) ou non (promeneur) d’un dépôt illégal. Il n’a pas alors la faculté mais l’obligation d’intervenir.

SPIP Mairie d'Albon - Place de la mairie 26140 Albon - Tél. 04 75 03 12 71 - Fax 04 75 03 09 46 Plan du site